21 jan 2016

Je suis là

Eddie, Christine

je suis là

Un livre déroutant. C’est à très petites doses que l’auteure nous amène à comprendre la véritable situation d’Angèle, le personnage principal de ce roman. Tout d’un coup, la lumière surgit et on se met au diapason de cette femme qui redécouvre l’essentiel de la vie. Une histoire douloureuse qui fait réfléchir.
En quatrième de couverture : « Angèle voyage sans bagages. Elle croit au destin et ne tourne pas le dos aux miracles. Personne ne lui veut du mal. Pas depuis qu’un tir groupé d’infortunes l’a prise pour cible. Pas depuis que la vie lui a offert le plus grand des bonheurs pour, peu après, le lui arracher et la jeter sur une île déserte. Presque quatre ans plus tard, l’île d’Angèle s’est repeuplée. À Shédiac, où elle vit entourée de voisins parfois turbulents et d’une tribu de meneuses de claques, elle compte les heures et apprivoise le mode d’emploi de sa nouvelle existence. C’est une histoire vraie, mais ce n’est pas tout à fait la vérité. Plutôt un récit à moitié inventé, un refrain consolateur où ailes rime avec embellie et force, avec mémoire. La preuve que l’imagination a toujours le dernier mot. »

Membre : Saint-Jean-sur-Richelieu

Eddie, Christine. Je suis là, Éditions Alto, 2014, 151 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*