18 sept 2014

Je suis là

Eddie, Christine

Je suis la

Je suis là. Vous l’avez lu ? Vous avez vu le compte-rendu qu’en a fait Marie-Anne Poggi dans son Billet de la semaine de la fin août ? Que rajouter ? Il faut lire. En prime, malgré un sujet grave, Christine Eddie manie avec humour et d’une main de maître l’art du zeugme :
« Avec ses quatre-vingt-douze ans, son excellente santé et son fauteuil roulant, Arthur a toutes les chances de remporter le titre de doyen à vie de notre immeuble. »
« Mon père manie le marteau, la scie et la grandeur d’âme avec la dextérité d’un artiste. »
« Avant de devenir une ville de six milles habitants l’hiver et de trente-mille adeptes de la crème solaire en juillet et août, Shédiac a été une plaque tournante du transport tous azimuts. »
« – Écoute, Angèle. S’il n’en avait tenu qu’à moi, Évangeline et Gabriel n’auraient jamais été déportés. Ils auraient vécu heureux avec une demi-douzaine d’enfants, des légumes à faire pousser dans leur jardin et quelques chicanes de couple comme tout le monde. »

Membre : Rosemont

Eddie, Christine. Je suis là, Éditions Alto, 2014, 151 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*