27 fév 2014

Jayne Mansfield, 1967

Liberati, Simon

Jayne Mansfield, 1967

L’auteur, qui a obtenu en 2011 le prix Femina pour ce roman, nous raconte les derniers instants de la vie de Jayne Mansfield, cette actrice qui a défrayé la chronique dans les années 50-60 par sa vie très tumultueuse.
Elle fut l’une des stars les plus photographiées, avec Elizabeth Taylor et Brigitte Bardot.
Les cinquante premières pages décrivent très précisément les circonstances de l’accident qui lui a coûté la vie, lorsque sa Buick s’encastre sous une semi-remorque.
Des détails très précis : explications des photos prises par les journalistes sur place. Des incohérences sur l’état de son corps et, plus particulièrement, sur le fait qu’elle aurait été décapitée dans l’accident. Version qui sera contestée par un médecin légiste, affirmant que le corps était intact ! Âme sensible s’abstenir. C’est assez impressionnant.
Dans la voiture se trouvait également son amant, Samuel Brody, et trois de ses enfants. Elle avait 34 ans en ce jour de juin 1967.
Le reste du roman retrace son parcours de « star »…
J’ai bien aimé, mais ce n’est pas un livre facile à lire car, outre les premières pages, le reste donne beaucoup de références cinématographiques ; si on ne connaît pas trop ce milieu, il faut suivre. Beaucoup de sigles difficiles à déchiffrer.

Membre : Romans-sur-Isère

Liberati, Simon. Jayne Mansfield, 1967, Éditions Grasset, 2011.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*