07 déc 2017

Innocent

Depardieu, Gérard

Innocent Depardieu

Comment qualifier ce livre inclassable ? Ce n’est certainement pas une autobiographie au sens classique du terme. Plutôt un livre de souvenirs racontés à bâtons rompus, en sautant d’un sujet à l’autre. La vie d’un homme qui ne l’a pas toujours eue facile, réchappé d’un avortement raté, élevé sans encadrement et presque sans scolarité, et qui s’est construit tout seul au hasard de ses rencontres.

On y trouve, bien sûr, le Depardieu qu’on connaît, amateur de grandes nourritures et de bons vins, excessif dans ses propos comme dans ses actions. Mais, à ma grande surprise, j’ai aussi découvert un homme ouvert sur le monde qu’il a parcouru de long en large, sensible à la profondeur de l’âme russe, et qui a acquis par lui-même une vaste culture certes peu structurée mais très vivante.

L’innocent du titre, c’est lui : un homme qui ne nie pas ses erreurs et ses faiblesses, mais qui vit au présent en continuant malgré tout à aimer profondément la vie et les êtres humains, dont il parle avec chaleur, mais avec une grande réserve, sans dévoiler de secrets.

Membre : Pierre, abonné de Guèvremont

Depardieu, Gérard. Innocent, Éditions Le Cherche-midi, 2015, 189 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*