15 août 2019

Indélébile

Saunders, Adelia

Indélébile

C’est un très curieux roman d’une auteure dont je n’avais jamais entendu parler. Au début, sa lecture m’a déconcertée. Puis au fur et à mesure que les chapitres faisaient alterner les narrateurs, des liens se sont établis et les histoires de chacun ont commencé à s’entrelacer.

On suit Richard, professeur américain de littérature au Colorado, retraité, et fils d’une écrivaine célèbre ; son fils Neil, jeune chercheur en histoire basé à Londres, et Magdalena, jeune Lituanienne, aussi en Angleterre, qui est la fille d’une femme que Richard a employée aux États-Unis.

Richard et la mère de Magdalena sont vaguement restés en contact et les deux jeunes doivent leur servir de relais pour échanger des présents. Richard, de son côté, veut éclaircir des pans d’ombre de sa presque non-relation avec sa mère ; Neil est mal à l’aise face à cette obsession de son père. Il essaie de tracer sa propre route. Le destin de Magdalena, douée d’un étrange pouvoir de lecture des êtres qu’elle rencontre, changera celui de Neil.

On se balade de l’Ouest des États-Unis à Paris, à Londres, à Vilnius et sur le chemin de Compostelle.

Un peu étrange, mais attachant. Plaira particulièrement, par moments, à ceux et celles qui font des recherches en archives et à d’autres qu’intriguent les pouvoirs mystérieux du cerveau.

Titre original : Indelible

Membre : L. de LaSalle

Saunders, Adelia. Indélébile, Éditions Actes Sud, 2017, 2018, 393 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*