29 nov 2013

Bruits et gestes perdus. Quarante-deux tableaux pour une disparition

Bougé, Réjane

Les êtres aimés disparaissent en laissant derrière eux le silence. C’est à « creuser dans les épaisseurs de silence » que s’attaque Réjane Bougé qui a perdu son conjoint en 2004 après une courte maladie. Pour ce faire, elle convoque les bruits et les gestes de la vie ensemble. Bruits et gestes habilement assemblés à la musique, aux livres, à tout ce qui faisait l’identité du disparu. Sont évoqués ainsi les matins, la complicité, les habitudes, les lieux, les amitiés, les colères, le cours de la maladie, mais aussi la passion de la littérature et du cinéma, l’amoureux disparu étant Jean-Marie Poupart, écrivain, critique de cinéma, enseignant, joueur de poker et de scrabble.
Le livre de 125 pages réussit, à coups de courts tableaux (42), à redonner vie au disparu. C’est fait avec cette apparente légèreté qui émeut, qui trouble, qui fait sourire, mais qui ne pèse jamais, qui emporte plutôt. On sort de cette lecture avec, dans la tête, ce que les livres ont justement de plus précieux à offrir : le partage des sentiments.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Ville-Émard

Bougé, Réjane. Bruits et gestes perdus. Quarante-deux tableaux pour une disparition, Éditions L’Instant même, 2013.

Catégorie : Documentaires/Essais

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*