28 jan 2016

Il faudra que je demande à Rose

Laplante, Marie-Line

il faudra que laplante

Il faudra que je demande à Rose est le premier roman de Marie-Line Laplante qui a surtout écrit des pièces de théâtre. Ce livre qui vient de paraître aux éditions Les Herbes rouges est étonnant. Et s’il surprend, c’est d’abord par son style. La voix qu’on y entend est celle du narrateur, Philippe, domestique qui décide de tout quitter en claquant la porte des riches Bernini. Cette voix haletante, qui ne prend pas de pause, est une ode à la liberté. Tout est dans cette voix et non pas dans le récit ou encore dans des péripéties. Il n’y a que cette voix qui se rapproche d’une quête parfois philosophique, mais qu’on ne peut quitter qu’à la toute dernière ligne. À moins que vous ne décidiez de recommencer, ce que je fis.

Membre : Outremont

Laplante, Marie-Line. Il faudra que je demande à Rose, Éditions Les Herbes rouges, 2015, 256 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*