16 juin 2016

Happy Valley

Wainwright, Sally

happy série

Dans une petite ville au milieu des vallées du Yorkshire, un enlèvement tourne mal. Le sergent de police Catherine Cawood est en charge de cette affaire qui coïncide avec la sortie de prison de l’homme qu’elle juge responsable du suicide de sa fille, huit ans plus tôt…
Quoi ? Encore une série policière ? Oui, mais pas seulement. C’est surtout un beau, très beau portrait de femme. Catherine Cawood, 47 ans, divorcée, deux enfants, grand-mère et sergent de police. Flic humaine et idéaliste, Catherine voit ses convictions ébranlées lorsque Tommy Lee Royce, le violeur de sa fille, sort de prison.
Ce polar, sur fond de misère sociale, s’appuie sur un scénario brillant, qui se distingue notamment par la richesse de personnages aux personnalités fouillées. Il offre à l’actrice Sarah Lancashire un superbe rôle de femme. Elle crève l’écran dans ce rôle de flic amochée et pugnace, sans jamais tomber dans l’excès. Elle a tout d’une héroïne de Ken Loach.
Cette série prouve que le genre de la série policière est encore capable de se renouveler et de surprendre.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Wainwright, Sally. Happy Valley, Série britannique, 2014.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*