02 fév 2017

Gertrude

Hesse, Hermann

Gertrude Hesse

L’histoire d’un jeune homme qui lutte pour continuer de vivre avec une infirmité. Il a eu une mauvaise fracture à une jambe suite à un accident d’activités hivernales qui l’oblige à se déplacer avec une canne, ce qui devient un complexe pour lui. Il se bat afin de rester ancré dans la réalité. Alors il choisit la musique pour s’occuper, plus précisément, la composition d’oeuvres musicales.

Il tombe amoureux spontanément d’une très belle jeune femme, Gertrude, mais il se refuse toute histoire amoureuse à cause de son infirmité. Finalement, elle se marie avec un de ses très bons amis. Ce sera douloureux pour lui, il vivra une grande solitude. Cependant, il continue cette amitié avec cette femme. Elle l’inspire dans ses compositions et nous assistons, malgré tout, à son ascension. Il compose un opéra qui aura un grand succès.

Après une grande réflexion, il choisit de se tourner vers les autres, vers son père malade et par la suite, il soutiendra sa mère. Nous assisterons à un rapprochement.

C’est un beau roman, avec une écriture poétique, une précision dans la description des personnages, leurs caractères, leurs sentiments.

Le narrateur, le personnage principal, confie aux lecteurs ses réflexions mélancoliques et philosophiques : le mystère de l’existence, l’éloge de la vieillesse, de la jeunesse, le bonheur, l’amitié, la famille ; ce qui nous amène à penser que quelques fois, nous avons aussi des zones d’ombres qui nous freinent dans l’espoir d’une existence heureuse…

Titre original : Gertrud

Membre : Île-des-Sœurs

Hesse, Hermann. Gertrude, Éditions Calmann-Lévy, 1910, 244 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*