27 juil 2012

Georges Perec : une vie dans les mots

Bellos, David


J’ai profité de mes vacances de la fin juin pour lire la somme que Bellos a consacré à Perec. Peu porté sur les biographies d’auteur, je préfère habituellement m’attarder à la surface des textes littéraires, étant généralement un peu indifférent à la genèse des œuvres, lesquelles, disent d’aucuns, seraient conditionnées par la vie réelle des auteurs. Pour vous dire simplement, peu m’en chaut d’aller ratisser dans le panier à fixations anxiogènes sales de mes auteurs favoris. Pas assez voyeur pour tenter de dénicher les odelettes galantes qu’un écrivain transi a pu susurrer à l’oreille des égéries qu’ils ont eues dans la peau. J’ai fait exception avec Perec. Pas pour les guenilles sales, la bamboche ou les beuveries entre copains. Curieusement, m’avait-on dit, le principal intérêt du livre ne porte d’ailleurs pas sur la bio de Perec. Sa force réside dans le regard posé sur l’atelier de l’auteur, les découvertes sur la création des œuvres (les techniques, les influences, les lectures, les contraintes d’écriture).
Attention danger, vous aurez envie de retourner aux textes de Perec : Les Choses, Un homme qui dort, Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, Espèces d’espaces, La Vie mode d’emploi, L’Art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une augmentation. Je ne m’en suis pas privé. Autres désirs à assouvir, revenir à Italo Calvino, Queneau et son Zazie dans le métro, Maurice Pons, Michel Butor, etc. Danger je disais, chronophage la lecture de cette bio. Adoncques, j’ai ma liste pour les vacances à venir début août.

Titre original : Georges Perec : A Life in Words



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Montréal

Bellos, David. Georges Perec : une vie dans les mots, Éditions du Seuil, 1994, 850 pages.

Catégorie : Biographies

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*