21 déc 2017

Frères migrants

Chamoiseau, Patrick

Freres migrants

Écrivain d’origine martiniquaise, prix Goncourt 1992, l’auteur veut démontrer dans ce livre, à la fois philosophique et poétique, que les épreuves atroces que subissent actuellement les migrants, partout dans le monde, sont la preuve de l’échec de la mondialisation et du néo-libéralisme. C’est le retour de la barbarie que nous pensions avoir éradiquée avec l’abolition de l’esclavage et la disparition des camps de concentration et des goulags.

Partout, cette barbarie revient en force, malgré les beaux discours sur les droits de l’homme. Comme l’auteur le dit, il y a un peu de Trump en chacun de nous, puisque c’est sans état d’âme que nous voyons se recréer des camps où sont parqués ceux des migrants qui ont survécu aux guerres, aux terrorismes, à la traversée de la mer ou qui ont franchi les murs qui s’élèvent partout, en même temps que nous laissons détruire notre environnement, plantes et animaux compris. Il en appelle à la « mondialité », une façon de concevoir autrement la mondialisation, par la répartition de la planète et de ses ressources au bénéfice de tous.

Membre : Pierre, abonné de Guèvremont

Chamoiseau, Patrick. Frères migrants, Éditions du Seuil, 2017, 136 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*