20 fév 2014

Ex Machina. 1, Les Premiers Cent Jours

Vaughan, Brian K.

Ex Machina

« Ça ressemble peut être à un comic-book mais en réalité c’est une tragédie ». Voilà pour moi la phrase clé de cet ouvrage.
Ex Machina, qui a remporté l’Eisner Award de la meilleure nouvelle série en 2005, nous entraîne dans la vie de Mitchell Hundred, ancien ingénieur devenu par accident un super héros ayant le pouvoir de parler et de commander aux machines. Après quelques déboires, il va abandonner son costume pour devenir maire de New York.
Grâce aux retours en arrière nous montrant la vie d’un super héros et celle d’un homme politique, l’histoire s’emmêle astucieusement et on ne voit pas le temps passer. Les sujets abordés, qu’ils soient explicites ou non, nous poussent à réfléchir sur notre monde, les personnages sont travaillés et crédibles, le dessin est beau…
J’ai hâte de lire la suite.
Et quand l’auteur raconte dans une interview que, sans des Alan Moore et des Neil Gaiman, il n’en serait pas là aujourd’hui, je ne peux qu’aimer.

Les dessins sont de Tony Harris.

Titre original : Ex Machina. The First Hundred Days

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur, du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos lectures et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Vaughan, K. et Harris, Tony. Ex machina. 1, Les Premiers Cent Jours, Éditions Panini comics, 2007.

 

 

 



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*