03 sept 2015

En attendant demain

Appanah, Nathacha

en attendant demain

Marie-Anne, dans son billet du 27 août a piqué, comme souvent, ma curiosité. Sans attendre le lendemain, je me suis précipité à la bibliothèque numérique et j’ai aussitôt entamé ce magnifique roman coloré de Nathacha Appanah. Bon, je savais qu’elle était d’origine mauricienne, mais il me semble que j’aurais deviné quand même le soleil dans son style. Beaucoup de couleurs dans ses descriptions, un carré jaune, un mur gris et blanc. On sent les fleurs, la lavande, on voit les objets et les paysages brossés en peu de mots dans ce roman quand même court et si intense. Les personnages sont clairement décrits, les caractères définis, différents, un peu étranges. On s’y retrouve. Des rêves de jeunesse, la réalité de la vie qui rattrape Anita, Adèle et Adam.
J’ai adoré la construction de ce roman qu’on lit sans pouvoir s’arrêter. En terminant, une courte phrase, pas nécessairement représentative de l’œuvre, mais si jolie : « La pluie a redoublé d’intensité et on aurait dit du riz cru tombant dans une casserole vide. » Bonne lecture !

Membre : Verdun

Appanah, Nathacha. En attendant demain, Éditions Gallimard, 2015, 190 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*