26 nov 2020

Du côté des Indiens

Carré, Isabelle

Du côté des Indiens

Ziad est confronté au monde des adultes et à leurs secrets bien malgré lui. Un soir qu’il attend son père impatiemment sur le palier de la porte, il comprend que l’ascenseur qui le ramène chez lui ne va pas s’arrêter au bon étage, mais un peu plus haut. Sans doute s’agirait-il d’une erreur s’il n’entendait pas des rires, des froissements de tissu.

Cette autre femme dans la vie de son père, c’est Muriel. Cette dernière cache un lourd secret. Avant d’occuper un emploi de scripte pour un réalisateur, elle était actrice. Un soir, le réalisateur du film dans lequel elle jouait s’est autorisé des gestes, elle n’a pas su dire non, elle n’a pas osé, croyant que c’était le passage incontournable dans ce monde.

La mère de Ziad sait que son mari lui est infidèle, mais elle garde ce secret enfoui en elle, tellement enfoui qu’il la ronge peu à peu.

Beaucoup moins émouvant que son premier roman, Les Rêveurs (2018), la lecture de celui-ci est toutefois plaisante. Isabelle Carré a un style frais, imagé.

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Carré, Isabelle. Du côté des Indiens, Éditions Grasset, 2020, 349 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter