30 oct 2014

Dora Bruder

Modiano, Patrick

Dora Bruder

Si toute l’oeuvre de Modiano est de la même eau que ce Dora Bruder, on peut dire que cet auteur a pleinement mérité son Nobel de littérature. Un auteur qui se donne pour mission de protéger la mémoire du temps et qui y réussit avec simplicité et avec beaucoup d’émotion. C’est mon premier Modiano, mais sûrement pas mon dernier.
Résumé : « Patrick Modiano, ayant retrouvé un avis de recherche dans un vieux numéro de Paris-Soir de 1941, décide d’enquêter sur la jeune Dora Bruder, née en 1926 à l’hôpital Rothschild dans le 12e arrondissement de Paris et domiciliée au 41, boulevard Ornano, qui a disparu à l’âge de 15 ans à la suite de fugues répétées puis d’arrestations par la police française. Cherchant à retracer le plus d’éléments possibles de la vie de cette jeune fille – à laquelle Modiano s’identifie de plus en plus intimement -, l’auteur analyse toutes les données retrouvées (souvent sous forme d’extraits de documents officiels de la période 1941-1942), entrecoupées de passages de sa propre existence et de celle de son père, mises en relation avec celle de Dora. »

Membre : Villeray

Modiano, Patrick. Dora Bruder, Éditions Gallimard, 1997, 147 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*