11 juin 2015

Dictionnaire amoureux du Québec

Bombardier, Denise

dictionnaire amoureux du québec

Ce livre fait partie d’une collection de plusieurs dizaines d’ouvrages où autant d’auteurs nous parlent de leur pays, de leur profession, de leur intérêt envers tel ou tel domaine, etc. Le tout sous la forme d’un dictionnaire, c’est-à-dire avec des entrées pour chacune des lettres de l’alphabet.
La rédaction du livre traitant du Québec a été tout naturellement confiée à la journaliste et écrivaine Denise Bombardier, qui a ses entrées dans les milieux littéraires des deux cotés de l’Atlantique. Avec la verve qu’on lui connaît, elle évoque ce qui pour elle représente le mieux le Québec : personnages et lieux importants, coutumes, événements anciens ou récents, etc. On peut bien sûr ne pas partager l’opinion de l’auteure sur l’importance de tel ou tel sujet, déplorer l’absence de tel autre, mais on doit reconnaître la pertinence générale de ses observations et la qualité de son écriture.
L’étranger qui lira ce livre, qui se veut avant tout divertissant, aura une bonne idée du Québec. Toutefois, la présence d’erreurs flagrantes sur plusieurs points surprend et déçoit. On peut passer par dessus les coquilles : Louise Beaudoin ne peut pas avoir été nommée ministre par René Lévesque en 1989, ce dernier étant décédé en 1987 (p. 37). Mais lire que le lac Saint-Jean fait « un million de kilomètres carrés », soit 1000 fois la surface réelle (p. 44), que le territoire de la Baie-James fait 350 000 kilomètres carrés, soit le « cinquième de la superficie du Québec » (p. 223), ou que le pôle Nord se situe « au 60o parallèle » (p. 155) laisse pantois. Visiblement, quelqu’un chez l’éditeur dormait au gaz. Ces erreurs enlèvent de la crédibilité à l’ouvrage. Dommage !

Membre : Germaine-Guèvremont

Bombardier, Denise. Dictionnaire amoureux du Québec, Éditions Plon, 2014, 392 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*