19 jan 2023

Devant la douleur des autres

Sontag, Susan

Devant la douleur

Cet essai, écrit en 2003, est malheureusement toujours d’actualité et apporte des lumières de vérité sur notre époque. L’histoire de la photographie de guerre est surprenante et les réflexions qu’elle suscite extrêmement intéressantes.

Son récit débute par une lettre de Virginia Woolf, en 1938, « à un éminent avocat londonien », lui posant cette question : « Comment pouvons-nous faire, selon vous, pour empêcher la guerre ? »

Une histoire, mais aussi beaucoup de réflexions sur notre humanité. Déjà, en 1757, Edmund Burke, homme politique et philosophe irlandais écrivait : « Je suis convaincu que nous prenons un certain plaisir, et non des moindres, à la réalité du malheur et de la douleur des autres. »

Mais comment les photographies de guerre nous représentent-elles cette réalité ? C’est une longue et passionnante réponse à cette question qu’élabore Susan Sontag et qui touche à l’élaboration littéraire, à la réflexion philosophique et à l’histoire. Tristes constatations, bien sûr, mais : « Les photographies qui témoignent des souffrances et du martyr d’un peuple sont plus que des simples rappels de la mort, de l’échec, de la victimisation. Elles invoquent le miracle de la survie. »

Une conclusion non moins frappante. En parlant de photographies anti-guerre de Jeff Wall en 1992, une série intitulée Dead Troops Talk, elle écrit : « Nous ne pouvons pas nous représenter ce que c’était. Nous ne pouvons pas nous imaginer à quel point la guerre est horrible, terrifiante – ni à quel point elle peut devenir normale. »

Mais elle affirme aussi : « Celui qui reste éternellement étonné devant l’existence de la dépravation. Qui persiste à être déçu (ou incrédule) face aux cruautés épouvantables que les hommes sont capables d’infliger d’eux-mêmes à d’autres hommes, celui-là n’a pas atteint l’état de maturité morale et psychologique. Personne, passé un certain âge, n’a le droit à ce genre d’innocence, de superficialité, à ce degré d’ignorance ou d’amnésie. »

Une lecture qui a changé ma façon de faire face à l’information visuelle de la guerre.

Titre original : Regarding the Pain of Others

Membre : N.L., Île-des-Soeurs

Sontag, Susan. Devant la douleur des autres, Éditions Christian Bourgois, 2003, 2022, 138 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter