23 avr 2010

Des vents contraires

Adam, Olivier

Des_ventsCe roman peint une famille dont le père et les enfants ont été abandonnés par leur épouse et mère. Celle-ci a brutalement disparu de leur vie, partie un matin, sans retour. Pour refaire sa vie ? Morte ? Enlevée ? Séquestrée ? La réponse ne sera donnée que dans les toutes dernières pages…
L’auteur s’attache à décrire le vide, le manque ravageant le père et les enfants minés par le mystère, les questions auxquelles personne ne sait répondre : « Tu crois qu’elle est morte maman ? »
Roman très touchant, sensible et juste, y compris dans ce qu’il traduit des séparations tragiques homme-femme.
Réflexion sur l’absence, le deuil, les liens familiaux.
Malgré la noirceur de son inspiration, Des vents contraires reste un roman lumineux par l’humanité et la tendresse qu’il dégage.
Certains passages sont magnifiques.


19 juin 2009

Fidèle à ses obsessions, Olivier Adam nous offre un livre « sombre mais réussi ». L’auteur relate l’histoire d’un homme, père de deux enfants, éprouvé par la disparition de sa femme. Auteur en panne d’inspiration, il décide de partir vivre dans la ville de son enfance, Saint-Malo, dans l’espoir de faire peau neuve.
L’auteur écrit au plus près de ses émotions, alliage de rugosité et de finesse, de brutalité et de sensibilité, de glace et de générosité, donne à son texte et à son personnage une voix juste et émouvante. On découvre dans ce livre une réflexion sur l’absence, le deuil, les liens familiaux. C’est un roman lumineux, malgré la noirceur de son inspiration, par l’humanité et la tendresse qu’il dégage, sans oublier le décor merveilleux du bord de la mer. Bonne lecture !



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Adam, Olivier. Des vents contraires, Éditions de l'Olivier, 2008.

Catégorie : Romans : relations familiales

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “Des vents contraires”

Les Irrésistibles » Des vents contraires dit : - 21 décembre 2012

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*