05 juil 2018

Des hommes qui lisent

Édouard, Philippe

Des hommes qui lisent

Des hommes qui lisent est l’œuvre d’un amoureux des livres. Après avoir occupé le poste de maire du Havre (où il a implanté une politique culturelle largement orientée vers la lecture) et de député, l’auteur est maintenant premier ministre dans le gouvernement d’Emmanuel Macron.

Il nous présente ici les livres qui ont fait de lui l’homme d’État qu’il est devenu et ceux qui l’ont incité à les lire (dont son père, ses modèles en politique, ses amis, etc.). Pour lui, c’est évident que la littérature, sous toutes ses formes et tous les sujets, en favorisant la connaissance des individus, des peuples et des sociétés, est essentielle à celui ou celle qui veut occuper une fonction élective ; il déplore d’ailleurs que les politiciens français des dernières décennies ne se soient pas distingués sur ce point. La démonstration semble convaincante.

Ceci est fait sans vanité ni même sans prétention. Ainsi, Philippe Édouard n’hésite pas à consacrer plusieurs pages aux livres qu’il n’a pas lus. Une coquille pourtant : l’auteur attribue à Jean Mermoz les livres d’Antoine de Saint-Exupéry, Courrier sud, Vol de nuit, Terre des hommes et même Le Petit Prince (page 72). Distraction de l’auteur, je n’en doute pas ; négligence de l’éditeur, sûrement !

Membre : Pierre, abonné de Guèvremont

Édouard, Philippe. Des hommes qui lisent, Éditions Jean-Claude Lattès, 2017, 248 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*