17 sept 2015

Dépasser l’horizon

Paquette, Mylène

dépasser l'horizon

Comment passe-t-on d’infirmière pour enfants à navigatrice solitaire ? En faisant la traversée de l’Atlantique dans un canoë (très amélioré par une équipe de bénévoles et elle-même), par la foi en soi, en son rêve. Si toutes les infirmières ne peuvent pas soigner des enfants mourants, toutes les navigatrices ne peuvent pas faire des traversées seules face à la mer, élément hostile, merveilleux et attirant. Il faut comme Mylène Paquette, avoir un brin de folie, une foi en soi-même, une détermination inébranlable, ne pas avoir peur de pleurer, de l’écrire et de le dire, mais surtout apprendre à lâcher prise lorsque l’on prend conscience que la nature est toujours la plus forte et donc qu’il faut lui faire confiance. Les tempêtes, en mer et dans nos vies, nous apprennent à être résilients.
Ce livre devrait être mis au programme dans les écoles ; tous et toutes ne voudront pas nécessairement devenir marins, mais apprendront que lorsque les rêves sont importants, pour les réaliser, il y a un prix et une seule méthode : y croire.
Merci, madame Paquette, d’avoir si bien réussi à nous l’expliquer.
À lire et à relire.

Membre : St-Léonard

Paquette, Mylène. Dépasser l’horizon, Éditions La Presse, 2014, 335 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*