17 déc 2015

D’après une histoire vraie

Vigan, Delphine de

d'après une histoire vraie

Un roman fort intrigant. Un peu tiré par les cheveux, mais fort bien écrit. Un livre qu’on ne peut quitter avant la fin. Le thème principal a trait au triangle formé par l’auteure, son oeuvre et ses lecteurs ainsi que l’opposition entre fiction et vérité.
De Vigan a obtenu le Renaudot et le prix Goncourt des lycéens 2015… Fort bien mérités !
Résumé : « Après le fameux Rien ne s’oppose à la nuit consacré à sa mère, voici D’après une histoire vraie, qui décrit une Delphine de Vigan… en panne d’écriture, et depuis cinq ans. Des années de galère, qui l’ont conduite au fond du trou, incapable de s’asseoir devant son ordinateur ; elle ne répond même plus à son courrier. Burnout ? Caprice de demi-star ? Empruntant les codes du roman noir, le récit raconte la descente aux enfers d’un personnage-écrivain, et sa rencontre avec une personne prête à tout donner pour l’aider à exister, à vivre. Sauf que cette relation avec « L » dérive progressivement vers la forme violente d’une emprise psychologique forte. Mêlant subtilement mensonges et vérités, D’après une histoire vraie joue avec le lecteur, l’entraînant dans ses pages, tant il est fascinant et même angoissant. Comme l’écrit l’auteure, “le livre n’est rien d’autre qu’une sorte de matériau à diffusion lente, radioactif, qui continue d’émettre longtemps…” – Vincent Bélet, Libraire, Payot-La Chaux-de-Fonds.

Membre : Villeray

Vigan, Delphine de. D’après une histoire vraie, Éditions Jean-Claude Lattès, 2015, 479 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*