29 oct 2015

D’après une histoire vraie

Vigan, Delphine de

d'après une histoire vraie

C’est une sorte de journal de bord qui se lit un peu comme un roman policier. Fragilisée par son dernier succès, Delphine a de plus en plus de difficulté à écrire et à fréquenter les salons littéraires. Elle ne parvient plus à tenir un crayon et ouvrir son ordinateur lui donne la nausée. Elle fait alors la rencontre d’une personne, L., qui lui ressemble, en mieux.
L. devient une amie, s’immisce peu à peu dans sa vie, répond à ses courriels, paie ses factures et la remplace même dans une rencontre littéraire avec les classes d’un lycée. Elle lui donne des conseils et l’encourage à se remettre à l’écriture en la persuadant que les lecteurs, aujourd’hui, veulent du réel et non plus de la fiction. Ce sera le leitmotiv du livre : vérité ou fiction dans le domaine littéraire. Delphine en fera une obsession. Dépressive, elle se laisse envoûter par L. et perd peu à peu sa personnalité qu’elle retrouvera finalement en écrivant sur L.
C’est un livre très bien écrit ; on se laisse emporter avec beaucoup d’intérêt par les réflexions de l’auteure, mais le dénouement paraît invraisemblable ; on n’en comprend pas la raison. Est-ce la vérité ou de la fiction ? J’ai lu récemment que pour Cervantès, « la réalité tue et la fiction sauve ! » Que veut vraiment le lecteur de nos jours ? Peut-être seulement un roman intéressant et vraisemblable, proche de ses repères.

Membre : Outremont

Vigan, Delphine de. D’après une histoire vraie, Éditions Jean-Claude Lattès, 2015, 479 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*