07 oct 2021

Dans le ventre du Congo

Ndala, Blaise

Dans le ventre du Congo

Lorsque j’ai lu le portrait de Blaise Ndala dans LQ – critique + littérature (1), j’ai eu envie de renouer avec cet auteur dont j’avais apprécié Sans capote ni kalachnikov (2017) et J’irai danser sur la tombe de Senghor (2014). Celui que je vous propose aujourd’hui m’offre encore le charme de son écriture et son art de raconter les légendes et les contes, tout autant que le réel contemporain dont le racisme et les injustices.

« Puissant roman entremêlant deux temporalités distinctes, Dans le ventre du Congo se présente comme une quête des origines, une enquête pour élucider la disparition de la princesse du peuple Bakuda, Tshala, survenue quelque temps avant l’Exposition universelle de 1958 à Bruxelles. […] La seconde portion du roman nous transporte des dizaines d’années plus tard dans le Bruxelles des migrant.es alors que Nyota Kwete, nièce de Tshala, enquête sur le destin de son ancêtre entre deux boulots dégradants et mal payés. » (2)

Un roman puissant que je vous recommande fortement !

1. Dans LQ, no 181, été 2021.

2. Thomas Dupont-Buist, critique à Lettres québécoises.

Membre : CestDoris

Ndala, Blaise. Dans le ventre du Congo, Éditions Mémoire d’encrier 2021, 358 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter