22 mar 2018

Coquins et débauchés : les fils de famille déportés en Nouvelle-France au XVIIIe siècle : répertoire biographique

Tétreault, Martin et Josée

Coquins et débauchés

Ce livre dévoile des histoires peu connues : celles des quelque 156 fils de familles nobles ou bourgeoises exilés en Nouvelle-France entre 1722 et 1760. Une époque où le roi pouvait émettre une discrète « lettre de cachet » expédiant sans procès un individu dans une lointaine colonie, à la demande de familles désespérées des frasques de leur progéniture et craignant que le déshonneur ne retombe sur elles.

Bien mis en contexte, solidement étayé sur des documents d’époque et fortement référencé, ce livre décrit le destin de chacun d’eux en une ou quelques pages. Leur sort fut très varié : certains moururent durant la traversée de l’Atlantique (dont 40 dans le naufrage du navire le Chameau en 1725) ou peu après leur arrivée. D’autres furent autorisés à rentrer en France, la plupart du temps à la demande ou avec l’approbation de leur famille. Certains disparurent, peut-être dans les colonies de la Nouvelle-Angleterre. Quelques-uns s’installèrent en permanence et même fondèrent ici des familles ; la plupart vécurent misérablement, mais certains purent occuper des emplois honorables (notamment comme notaire) et acquérir une certaine aisance.

Bref, un livre extrêmement intéressant, bien documenté et bien écrit, dans un style alerte et vivant.

Membre : Pierre, abonné de Guèvremont

Tétreault, Martin et Josée. Coquins et débauchés : les fils de famille déportés en Nouvelle-France au XVIIIe siècle : répertoire biographique, Éditions GID, 2017, 324 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*