21 juin 2018

Combien de temps encore ?

Archambault, Gilles

Combien de temps encore Archambault

Un recueil de nouvelles. Pourquoi pas. Titre un peu déprimant : Combien de temps encore ? Morbide ? Détrompez-vous. C’est assez fafouin et ludique. Méfiez-vous des quatrièmes de couverture. Pas de nostalgie là-dedans.

Il n’est point besoin d’avoir atteint l’âge déplorable de la plupart des protagonistes des nouvelles de ce bouquin pour avoir un regard ironique et pas pleurnichard sur la vie : la trahison des ami.e.s (ce ne seraient pas des ami.e.s sinon) ; l’ennui des voyages, assortis d’éphémères plaisirs ; les « osties » de tempêtes de neige quand il faut traverser la rue d’un pas chancelant ; les livres de poche accumulés (la peste pour les exécuteurs testamentaires) ; le grand amour avec ses obligatoires douleurs et tourments ; les gars qui baisent comme des pieds et qui ne savent pas remettre ça, mais aussi les joyeusetés de s’envoyer, cravache en main, vaillamment en l’air ; les jobs poches ; les envies de s’éclater, même quand on est né pour une vie en classe économique…

À lire, j’ai souri tout au long. Il a du tonus Gilles Archambault, malgré son âge vénérable et grâce à sa plume leste.

Membre : J. de Rosemont

Archambault, Gilles. Combien de temps encore ?, Éditions du Boréal, 2017, 144 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*