05 jan 2017

Colette, la vagabonde assise

Dufour, Hortense

colette-la-vagabonde-assis-dufour

J’ai lu avec curiosité cette biographie fort bien documentée. Colette est une auteure que j’ai fréquentée très brièvement à mon adolescence avec L’Ingénue libertine (1909). Probablement que le mot libertine y était pour quelque chose. On y découvre une femme qui a su, d’une certaine façon, tirer le meilleur de sa vie malgré ses ambiguïtés : antiféministe mais dominée par ses hommes, ignorante du contexte politique dans lequel elle vivait, distante de sa mère comme de sa fille. Elle cherchait le plaisir dans le fait de vivre (manger, baiser, avoir des ami(e)s, avoir un corps désirable, être bien vêtue). Une épicurienne.
À lire, ou plutôt à regarder, en même temps : Album Colette (Gallimard, 1984). Iconographie choisie et commentée, 508 illustrations qui nous donnent un éclairage sur cette femme qui avait une force de vivre malgré toutes ses faiblesses. Du moins une femme qui a su s’assumer.

Membre : Montréal

Dufour, Hortense. Colette, la vagabonde assise, Éditions du Rocher, 2000, 501 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*