01 déc 2022

Chien 51

Gaudé, Laurent

Chien 51

De cet auteur, j’ai apprécié plusieurs titres : Le Soleil des Scorta, La Mort du roi Tsongor, Salina : les trois exils, La Porte des enfers, Danser les ombres, Pour seul cortège. Je suis à lire Ouragan. J’ai lu Chien 51 avec plaisir.

Ce roman est une dystopie que j’ai appréciée. Dans un monde quelconque, la Grèce est en faillite et contrôlée par une compagnie. Elle est divisée en trois zones : la zone 3 est occupée par la pauvreté, pluie acide et violence sont au rendez-vous. La zone 2 accueille des gens aisés et est recouverte d’un dôme climatique ; les contrôles entre les zones sont omniprésents. La zone 1 est habitée par des gens de la classe politique. Les habitants de la zone 2 et de la zone 1 peuvent recevoir des prothèses qui prolongent leur vie et améliorent leur santé.

Cette science-fiction se déroule durant une campagne électorale qui touche les trois zones. Zem Sparak était un étudiant engagé durant sa jeunesse. Il est maintenant un policier de la zone 3. Désabusé par la vie, il vit son quotidien sans entrain.

Un corps est découvert dans une aire peu peuplée de la zone 3. Le corps de cet homme est mutilé comme s’il avait subi une autopsie. Cette mort est mystérieuse, car l’individu, qui avait reçu une prothèse, habitait la zone 2.

Afin de résoudre ce meurtre, Sparak est jumelé à Salia Malberg, une policière de la zone 2. Ensemble, ils doivent obtenir des résultats probants. Leur enquête les dirige vers un homme politique en poste dans un ministère important de ce monde improbable.

Un deuxième meurtre embrouille cette enquête. Une prostituée est retrouvée éventrée dans la zone 3. Ces deux meurtres sont-ils identiques ? L’homme politique est-il en cause ? À qui bénéficie ces deux meurtres ? Comment Sparak et Malberg réussiront-ils à retracer les meurtriers ? Le premier meurtre ciblait un trafic de prothèses qui améliorent la santé et prolongent la vie. Le deuxième concerne-t-il ce trafic ? De quelle façon ces deux morts sont-elles reliées ?

Dans un premier temps, j’aime la science-fiction. Cette dystopie est habilement écrite. Les souvenirs qui appartiennent au policier Sparak nous informent sur lui ; ils sont essentiels à notre compréhension de son engagement face aux deux morts.

Les détails entourant la vie dans la zone 3 sont quasi actuels ; les changements climatiques et la pauvreté sont des éléments incontournables de notre présent. Les intrigues politiques existent-elles comme dans ce roman ? Les éléments de ce récit sont multiples : les greffes d’orthèses pour prolonger la vie, les pluies acides, la pauvreté, la politique. Les souvenirs de cet homme sont habilement introduits dans l’histoire. Une très agréable lecture !

Membre : Pierre, Saint-Jean-sur-Richelieu

Gaudé, Laurent. Chien 51, Éditions Actes Sud, Leméac, 2022, 292 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter