28 juin 2018

Canines

Wiazemsky, Anne

Canines

Un metteur en scène génial, mais ivrogne et emporté. Ses assistants qui le secondent en tout, arrivent tant bien que mal à tempérer ses colères.

Les répétitions d’une tragédie, Penthésilée. Une troupe de comédiens plus ou moins expérimentés, aux gros ego pour la plupart. L’héroïne du roman, Alexandra, est une jeune comédienne en peine d’amour et qui se jette à corps perdu dans le théâtre.

L’amour fou, la jalousie, les rêves, les peurs, les doutes, les solidarités fragiles et les solitudes, les tensions qui montent à mesure qu’approche le soir de première, le trac, l’intensité des émotions, tout cela est admirablement décrit. Avec la troupe, on sent la tension monter et il est difficile d’abandonner sa lecture avant le dénouement.

Membre : Outremont

Wiazemsky, Anne. Canines, Éditions Gallimard, 1993, 304 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*