26 fév 2015

Betty

Simenon, Georges

Betty

Simenon, en ce qui concerne ses « romans durs », est un auteur exceptionnel de concision. Ses personnages, qui mènent une vie des plus ordinaires, se dirigent toujours vers des culs-de-sac inimaginables.
Résumé : « Pour fuir la réalité, Betty boit. Ce qui a fait dire à l’un de ses amants qu’elle finirait à l’asile. Ou à la morgue… Lorsque Betty, ivre morte, échoue une nuit dans un bar, amenée là par un client qui l’a cueillie sur les Champs-Élysées, elle vient d’être chassée de chez elle, où elle vivait, dans l’immeuble de sa belle-famille, avec son mari et ses deux enfants. Elle a dû renoncer à tout droit sur ceux-ci, moyennant une rente qui lui sera versée. Tel est le résultat de son inconduite devenue scandaleuse. Recueillie par l’ami de Mario, Laure, qui l’héberge dans l’hôtel où elle habite, Betty va connaître, pour la durée de quelques jours, un milieu tout nouveau : la clientèle des « tordus » qui fréquente le bar-restaurant de Mario… »

Membre : Villeray

Simenon, Georges. Betty, Éditions Presses de la Cité, 1961, 187 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*