30 juil 2015

Berezina

Tesson, Sylvain

berezina

L’auteur a retracé et refait le chemin de la retraite de la Grande Armée de Napoléon exactement 200 ans plus tard en side-car russe, de marque Oural, avec trois copains français et deux amis russes. Sylvain et ses amis s’étaient bien préparés à cet exploit en lisant les mémoires des gens ayant participé à la campagne. Sylvain Tesson nous livre une foule de détails sur les plans des généraux russes, les idées de Napoléon, le quotidien de la guerre et de l’hiver en Russie qui était aussi désastreux pour les Français qu’il l’était pour les Allemands au XXe siècle. Dans le récit du quotidien de ce voyage, qui n’est pas passé inaperçu, on retrouve l’humour habituel de l’auteur.
Sylvain Tesson est un homme qui porte plusieurs chapeaux : écrivain, aventurier, explorateur, défenseur de la cause tibétaine, stégophile.
Il a dernièrement fait une chute de 10 mètres en escaladant le chalet d’un ami et a été dans le coma pendant 20 jours. En entrevue, il disait qu’il n’avait pas de séquelles graves : « Je n’ai pas récupéré grand-chose car, heureusement, le niveau était suffisamment bas pour être récupérable. »

Membre : Westmount

Tesson, Sylvain. Berezina, Éditions Guérin, 2015, 199 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*