25 jan 2013

Barbe bleue

Nothomb, Amélie

J’ai eu un peu de mal à accrocher au début. Saturnine (soit « fille de Saturne », le dieu qui dévore ses enfants) cherche un appartement à Paris, elle tombe sur une offre à ne pas rater, 500 euros pour 40 mètres carrés dans le 7e arrondissement. Elle devient la colocataire de Don Elmirio, noble d’Espagne ; elle ne savait juste pas où elle mettait les pieds alors que les huit autres femmes qui l’ont précédée ont eu un sort mystérieux.
« Les gens ne sont jamais aussi contents, désormais, que quand on leur affirme que le mal n’existe pas. Mais non, les méchants ne sont pas de vrais méchants, le bien les séduit, eux aussi » (page 127).
Il y eut un échange entre la jeune femme et son hôte Elmirio qui lui dit : « Ceci est la porte d’entrée de la chambre noire où je développe mes photos. Elle n’est pas fermée à clef, question de confiance. Si vous y pénétriez, je le saurais, et il vous en cuirait. »
Et là on se dit que forcément, elle va l’ouvrir à un moment donné… Que cache cette porte ?
Ouvrira, ouvrira pas ? Mortes ou pas ?
Un dialogue, d’une vivacité remarquable, un art qu’Amélie Nothomb maîtrise à la perfection, nous permet de mieux profiter de la guerre des nerfs que se livrent les deux personnages en buvant du champagne des meilleurs crus dans une atmosphère de luxe.
« Tomber amoureux est le phénomène le plus mystérieux de l’univers » (page 95).
« J’ai toujours su qu’un jour, j’écrirais sur Barbe-Bleue, c’est mon conte préféré, explique Amélie Nothomb. Mais la manière avec laquelle Perrault aborde cette histoire est un mauvais traitement fait à l’homme et à la femme. Il prend cette dernière pour une cruche et Barbe Bleue n’aurait pas le droit d’avoir un secret, c’est injuste ! »
L’écriture est agréable, le vocabulaire parfois recherché (« un homme infatué »), mais clair et précis.
Roman plein d’esprit.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Outremont

Nothomb, Amélie. Barbe bleue, Éditions Albin Michel, 2012.

Catégorie : Romans... autres genres

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Pour laisser un commentaire

*