03 jan 2019

Balles perdues

Clement, Jennifer

Balles perdues

Pearl, petite fille âgée de neuf ans, un peu albinos, vit dans une voiture avec sa mère Margot dans un camp de caravanes, en plein cœur de la Floride.

Elle pousse comme elle peut dans ce terrain vague bordée par une décharge et une rivière toxique. Elle a quelques amies dont Avril May avec qui elle fume des cigarettes volées en observant leur entourage peuplé de sans-abris et de gens paumés.

Elle ne peut pas espérer beaucoup de soutien de la part de sa mère qui est trop jeune, fragile et inadaptée à cette vie. Leur équilibre précaire bascule lorsque Margot rencontre Eli, un Texan au passé douteux, qui finit par s’installer dans l’automobile. Pour arrondir ses fins de mois, il s’est lancé dans un trafic d’armes avec le pasteur de la paroisse. Cette alliance contre nature va conduire au drame.

Avec sobriété, Jennifer Clement nous plonge dans un récit social composé de personnages attachants. L’ambiance parfois douce et poétique n’est jamais éloignée de la violence. C’est la manière qu’a choisi l’auteure pour dénoncer « les ravages causés par le marché de l’armement aux États-Unis ».

Titre original : Gun Love

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Clement, Jennifer. Balles perdues, Éditions Flammarion, 2018, 304 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*