24 sept 2015

Bad Girl : classes de littérature

Huston, Nancy

Bad girl

Un livre incontournable pour celles et ceux qui connaissent bien l’œuvre de cette auteure qui n’a jamais eu froid aux yeux. Pour les autres, un livre qui ne pourra que vous donner le goût de la lire. Mais attention ! Si vous succombez au charme de son écriture, vous en avez pour des années à vouloir partager les réflexions de cette « Bad Girl ».
Résumé : « Récit autobiographique sur l’enfance de la romancière, marquée par le départ de sa mère à l’âge de six ans. Un abandon qui habitera pour toujours son imaginaire… Quels sont les facteurs improbables qui transforment une enfant née dans l’Ouest du Canada au milieu du XXe siècle en une romancière et essayiste bilingue et parisienne ? Connaissant les écueils et les illusions du discours sur soi, Nancy Huston tutoie tout au long de ce livre le fœtus qu’elle fut et qu’elle nomme “Dorrit”, afin de lui raconter sur le mode inédit d’une “autobiographie intra-utérine” le roman de sa vie.
Arrière-grand-père fou à lier, grand-père pasteur, tante missionnaire, grand-mère féministe, belle-mère allemande, père brillant mais dépressif, déménagements constants, piano omniprésent, mère dont les ambitions intellectuelles entrent en conflit avec son rôle familial ; ainsi la création littéraire devient-elle pour Dorrit la seule manière de survivre.
Citant ses mentors, Beckett, Barthes, Gary, Weil, Woolf, mais aussi Anaïs Nin ou Anne Truitt, Nancy Huston traque l’apparition, dans le cheminement de la petite Dorrit, des thèmes qui marqueront son œuvre.
Ce livre est fondamental dans la trajectoire littéraire de la romancière. Au plus près du territoire de l’intime, il offre un nouvel éclairage sur son œuvre. »

Membre : Villeray

Huston, Nancy. Bad Girl : classes de littérature, Éditions Actes Sud, Leméac, 2014, 263 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*