21 avr 2016

Azami

Shimazaki, Aki

azam shimaz

Premier roman d’une nouvelle trilogie à venir, comme Aki Shimazaki nous y a habitués. Avec de petites touches successives, l’auteure nous dépeint un monde japonais de relations entre les êtres en apparence feutrées, mais qui sont empreintes de feux intérieurs. Mitsuo Kawano croise, par hasard, un ancien camarade de classe, devenu président d’une grande compagnie. Goro Kida l’invite dans un club sélect et révélera à Mitsuo la présence d’une ancienne camarade de classe dont il était amoureux. Est-ce que Mitsuo saura résister à l’attirance qu’il perçoit encore à son endroit ? Son mariage n’est pas malheureux, mais il est sans sexualité, ce qui le désole.
Plusieurs mots en japonais figurant au lexique à la fin du livre nous dépaysent et nous emportent au pays du Soleil levant. Un petit bijou ciselé qui se lit d’une traite. Savoureux, on attend la suite.

Membre : Laval-Vimont

Shimazaki, Aki. Azami, Éditions Actes Sud, Leméac, 2014, 133 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*