11 oct 2018

Avec toutes mes sympathies

Lamberterie, Olivia de

Avec toutes mes sympathies

Je viens de terminer le livre d’Olivia de Lamberterie que j’ai dévoré tout en essayant de me freiner pour goûter à la plume exquise de cette merveilleuse critique littéraire de Télématin et du magazine ELLE, entre autres, dorénavant formidable écrivaine.

Son livre commence avec une question : « Où est mon frère ? ». Mari de Florence, père de Juliette et François, fils de, frère de, collègue de… Alex souffrait de dysthymie depuis toujours. Après quelques essais, il a réussi à s’envoler le 14 octobre 2015 en se précipitant du pont Jacques-Cartier sur le boulevard René-Lévesque. Il habitait Montréal depuis 15 ans.

L’auteure raconte son frère « flamboyant, qui a eu une existence belle, pleine… aimante et aimée ». Déchirée et en colère, elle raconte sa vie avec ce frère tant aimé et complice.

Une lecture à la fois passionnante et touchante qui fait réfléchir à la mort et au deuil, à l’importance du soutien de la famille et des amis. Une pure merveille.

(Je sais, on dit « mes condoléances », « sympathies » étant un anglicisme, mais quand Olivia de Lamberterie est arrivée à l’aéroport à Montréal après la mort d’Alex, le douanier a bredouillé ses « sympathies » et elle a compris qu’il lui disait que son frère devait être sympathique…)

Membre : Bromont

Lamberterie, Olivia de. Avec toutes mes sympathies, Éditions Stock, 2018, 254 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*