04 juil 2019

Au royaume des aveugles

Penny, Louise

Au royaume des aveugles

L’auteure nous offre un 14e polar dès plus captivant. Du début à la fin, on s’interroge…

On retrouve le village fictif de Three Pines, dans les Cantons-de-l’Est. Avec grand plaisir, l’inspecteur Armand Gamache est à son poste, même s’il a été suspendu de la SQ « dont il était le grand patron, pour avoir laissé s’échapper une quantité non négligeable d’opioïdes ».

Il est présentement occupé, car il vient d’être désigné avec deux autres personnes à titre d’exécuteur testamentaire. La défunte est une personne inconnue qui veut léguer des millions à sa progéniture.

Au même moment, un meurtre survient à Montréal. L’inspecteur Gamache tente, par tous les moyens, de récupérer les drogues perdues afin d’éviter qu’elles circulent dans le grand Montréal.

Au-delà des nombreux meurtres et détournements de fonds, c’est vraiment fascinant d’entrer dans les histoires de Penny. Elle rend hommage à nos hivers québécois avec des mots délicieux.

Ses nombreux personnages, bien campés, prouvent la passion que l’auteure porte à sa province d’adoption.

Les traducteurs de ce livre, Lori Saint-Martin et Paul Gagné, sont d’une compétence exceptionnelle.

C’est un véritable plaisir, une fois de plus, de parcourir ces 448 pages. Bonne lecture !

Titre original : Kingdom of the Blind

Abonnée : bibliothèque Germaine-Guèvremont

Penny, Louise. Au royaume des aveugles, Éditions Flammarion Québec, 2019, 448 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*