26 mar 2015

Au revoir là-haut

Lemaitre, Pierre

Au revoir-la haut

Je ne raconterai pas l’histoire puisque cela a déjà été fait. Plusieurs d’entre vous ont lu ce livre. C’est aussi pour moi un coup de cœur, j’ai adoré ! Je ne l’ai pas lâché avant de l’avoir terminé !
N’est-ce pas un grand conteur ? Il possède le sens du suspense. Il nous tient en haleine. Nous sommes dans l’humour, la satire, cela va jusqu’à la bouffonnerie…
Nous suivons deux rescapés, des victimes, nous nous attachons à eux. Le destin les unit en quelque sorte, presque comme un couple, ils s’apprivoisent lentement, issus de milieu et de cultures différentes. L’un d’eux a le visage arraché et refuse une restauration faciale. Oui, Édouard est défiguré, ravagé par cette guerre, lui qui était si beau, qui avait aussi un grand talent, mais qui était différent des autres hommes et mal aimé de son père.
L’auteur conduit nos deux protagonistes dans une arnaque sans égale ; même si ce n’est pas très moral, c’est jouissif pour nous, lecteurs. Pierre Lemaitre est sensible à la psychologie humaine.
Je ne dévoilerai pas le punch (en pensant aux gens qui n’ont pas encore eu la chance de lire ce roman), mais n’y a-t-il pas matière à une analyse psychanalytique ?

Prix Goncourt 2013.

Membre : Île-des-Soeurs

Lemaitre, Pierre. Au revoir là-haut, Éditions Albin Michel, 2013, 567 pages.

Cette oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*