15 août 2019

Alex Toth (erratum)

Lytwynuk, Daniel

Alex Toth erratum

C’est un premier roman de cet auteur biologiste, artiste, éducateur et voyageur.

Fabien Deglise, critique au Devoir, écrivait : « Petite confidence pour commencer : on pourrait écrire des livres et des livres sur ces bouquins qui, dans le tourbillon d’une saison littéraire, disparaissent dans le fond d’une pile, se font supplanter par plus gros, plus bruyants, plus incontournables, restent cantonnés dans l’ombre d’où ils finissent par attiser avec le temps chez le critique un petit sentiment de regret […] » Ce premier roman fait partie de ces livres et gagne « […] à entrer dans la lumière. »

Je suis tout a fait d’accord avec Deglise. Ce livre est un bijou de roman. C’est l’histoire d’Alex Toth, pianiste professionnel qui est arrivé à ne plus rien désirer. Son univers est stable et prévisible. Sa rencontre avec une jeune artiste va bouleverser son existence.

Son écriture est claire, vive et l’histoire m’a beaucoup émue. Pour les amoureux de musique avec l’esprit ouvert. Un gros coup de cœur pour moi.

Membre : CestDoris

Lytwynuk, Daniel. Alex Toth (erratum), Éditions Québec Amérique, collection Latitudes, 2018, 174 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*