10 sept 2020

ADN

Sigurdardóttir, Yrsa

ADN

À la suite du scandale qui a touché plusieurs membres de la police islandaise, Huldar Jonas se voit confier une enquête complexe.

Une jeune femme, Elísa Bjarnadóttir, a été sauvagement assassinée chez elle, la tête entièrement scotchée. L’assassin n’a laissé aucun indice, si ce n’est une enveloppe avec une série de nombres à l’intérieur. Contre toute attente, il y a un témoin : sa fille Margaret, âgée de sept ans, qui s’était réfugiée sous le lit parental et qui a assisté à la scène.

Pour en savoir plus, la police va faire appel à Freyja de la Maison des enfants. L’enfant doit être mise en confiance pour répondre aux questions de la police. Margaret annonce une chose terrible : une autre femme va mourir. Lorsque la police découvre le corps torturé d’une autre victime, elle a beaucoup de mal à établir le lien entre ces femmes que tout oppose. Là encore, la liste de nombres laissée sur la scène de crime n’est d’aucun secours à la police. La solution pourrait-elle venir d’un jeune étudiant passionné par les radios à ondes courtes ?

Je viens de découvrir cette auteure islandaise. J’ai été embarquée dans son histoire, glaçante mais passionnante. On se questionne sur le lien entre les victimes, on s’énerve devant l’incompétence de la police, d’autant qu’avec tous les polars que je lis, j’en connais un rayon en matière d’enquête policière. À lire absolument !

Membre : France

Cette suggestion est proposée par un lecteur du Pays de Romans – France, membre du club de lecture Troquez vos Irrésistibles et partenaire du Club Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal.

Sigurdardóttir, Yrsa. ADN, Éditions Actes Sud, collections Actes noirs, 2014, 2018, 416 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter