08 nov 2018

Centre

Sollers, Philippe

Centre Sollers

Hommes, femmes et mégenrés de bonne volonté. Lisez et relisez Centre. Méditez, ne vous interrompez pas, restez éveillé.e.s à l’esprit du Zen, vous avancerez sur la Voie. L’univers est un Grand Kôan, un Paradoxe que Sollers vous aidera à résoudre. Ooomm Mmmooo.

« La seule vraie couleur est le blanc. » (p. 11)

« C’est automatique : plus vous vous élevez vers le haut, et plus vous descendez vers le bas. » (p. 44)

« Vous êtes au paradis, et, paradoxalement, en enfer. » (p. 44)

« […] honorable banquier ». [oxymore ?] (p. 45)

« Rien de plus ironique qu’un corsaire : c’est un pirate » légal. (p. 45)

« Il [Heidegger] a intitulé un de ses livres Chemins qui ne mènent nulle part, en sachant très bien que tous les chemins mènent à Rome. » (p. 58)

« Le Père, le Fils et le Saint-Esprit sont trois personnes distinctes qui, pourtant, n’en font qu’une. » (p. 60) [D’aucuns prétendent que c’est un mystère.]

« Ceux qui ne comprennent rien comprennent mieux que ceux qui comprennent mal. » (p. 62)

« […] la réussite secrète dans l’échec absolu » [à propos de D. Trump]. (p. 63)

« Il m’attend, il salive, je suis sa proie préférée, je lui dois tout, même si rien n’est tout. » (p. 65)

« “Si vous ne me tuez pas, vous êtes un assassin.” » Kafka (p. 65)

« Le vrai est un moment du faux, lequel est lui-même le moment d’un autre faux. » (p. 83)

« Il a été décrété aussi sec que la mort était le commencement de l’immortalité. » (p. 83)

« Pourtant, la découverte qui avance à bas bruit (et qui a été annoncé par Freud) est que le passé est désormais l’avenir. » (p. 90)

« Que serait un centre qui engloberait le cercle dont il est le centre. » (p. 93) [Obtention de l’harmonie des sphères et du titre de l’opuscule rangé dans la catégorie « roman ».]

Membre : J. de Rosemont

Sollers, Philippe. Centre, Éditions Gallimard, collection Blanche, 2018, 128 pages.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Pour laisser un commentaire

*