24 août 2012

4 mois, 3 semaines, 2 jours

Mungiu, Cristian

J’aime bien le cinéma qui nous vient d’Europe centrale. J’ai profité dernièrement des largesses du catalogue Nelligan pour me faire un petit cinéma maison et revisiter la Roumanie de Ceausescu en visionnant 4 mois, 3 semaines, 2 jours. Densité, noirceur et horreur quotidienne. Un poncif : les acteurs éclatent l’écran de vérité ! Des dialogues !!! Un film sur l’indéfectible amitié entre deux femmes.
Le maire de Saguenay n’aura aucune difficulté à prononcer le nom de l’affreux protagoniste principal mâââle : monsieur Bébé. Tiens, je pense que je vais lui envoyer une copie. Belles pistes de réflexion pour lui sur l’avortement, la religion d’État, le pouvoir et l’abus de pouvoir…
Une copie aussi peut être pour Todd Akin, un élu républicain du Missouri (centre des États-Unis) et candidat au Sénat, selon qui une femme qui est victime d’un « véritable viol » tombe rarement enceinte. Un « véritable viol », vous avez bien lu. Dans le cadre du débat sur l’avortement.
Jamais deux sans trois. Allez, une troisième copie pour le Vatican pour qui « le viol serait moins grave que l’avortement ».http://bit.ly/OIzfra
Misère.
Palme d’or au Festival de Cannes de 2007.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Montréal

Mungiu, Cristian. 4 mois, 3 semaines, 2 jours, Film roumain, 2007.

Catégorie : Films/Séries

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “4 mois, 3 semaines, 2 jours”

alina-adriana dit : - 18 août 2013

j'aime bien ce film, il reussit tres bien de presenter la Roumanie de la periode communiste. j'etais petite et je ne me souviens plus, mais malheuresement mes parents ont vecu leur jeunesse cette epoque-la.beaucoup de choses a reflechir.

Pour laisser un commentaire

*