22 fév 2013

14

Echenoz, Jean

Le tocsin annonce la mobilisation. Les populations s’en réjouissent. De toute façon, comme le veut la rumeur, ce sera court. On connaît la suite : de 1914 on s’est rendu jusqu’en 1918. Anthime et son frère Charles ainsi que trois autres Vendéens partent pour le front et, en quelques semaines seulement, seront initiés à la guerre. Au pays, une jeune femme attendra leur retour.
Echenoz nous entraîne auprès de ces hommes conscrits que rien n’avait préparés à un tel destin. Il explore les aspects les moins glorieux et la plupart du temps négligés, dans les écrits, de l’activité guerrière (l’uniforme, l’équipement, la nourriture, la faim, le froid, les parasites, etc.), mais qui sont au cœur de l’expérience vécue au jour le jour par ces hommes ordinaires devenus soldats à leur corps défendant, au sens littéral du terme. En notre siècle d’attaques chirurgicales et de drones, il est bon de se rappeler qu’au siècle dernier, encore si près de nous, des hommes ont souffert et sont tombés au combat dans une guerre qu’on a qualifiée à juste titre de boucherie. Ceux qui n’y sont pas morts en sont revenus meurtris d’une manière ou d’une autre. D’aucuns diront que c’est le fait de toutes les guerres… Débat en perspective…
Sur le ton d’une douce ironie où la gravité se lit entre les lignes, l’auteur aborde l’étrangeté de la guerre pour ensuite en décrire la cruauté sur un ton qui se fait de plus en plus cru à mesure qu’avance le roman. Le recours fréquent au conditionnel fait ici bonne figure : vient-il atténuer l’horreur des faits rapportés ou, peut-être, suggérer qu’elle aurait été pire ? On ne saurait dire, mais il apporte une certaine réserve, il crée une distance qui aide à apprivoiser le récit. En somme, 14 se lit très bien, mais quand même avec un certain tremblement.



Partager cet article sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Membre : Pointe-Claire

Echenoz, Jean. 14, Éditions de Minuit, 2012.

Catégorie : Romans : récits de guerre

Consulter la disponibilité de ce document dans nos bibliothèques.

Une réponse pour “14”

Les Irrésistibles » 14 dit : - 5 avril 2013

[...] oeuvre a déjà été suggérée par le Club des Irrésistibles, lire ici. Partager cet article sur : function fbs_click() [...]

Pour laisser un commentaire

*